Guide pour les Communautés de Réévaluation par la Co-écoute

Adopté par la Conférence Mondiale des 7-11 Août 2013 Storrs, Connecticut, USA

Guidelines for the Re-evaluation Counseling Communities  

NOTES RELATIVES À LA TRADUCTION FRANÇAISE

Les structures linguistiques du français, comme de toutes les langues, ont intégré les idées oppressives de la société. En particulier les femmes sont exclues partiellement de la langue par des coutumes comme celle qui consiste à utiliser les formes masculines pour représenter des groupes mixtes. Dans ce texte, pour mettre l'accent sur nos ambitions d'égalité intégrale entre les sexes, nous nous sommes efforcés de combiner formes masculines et féminines, y compris dans les expressions au singulier.

Nous avons choisi de traduire les termes anglais "Counseling" (ou "Co-Counseling") et "Counselor" (ou "Co-Counselor") par les mots "Co-écoute" et "Co-écoutant-e" pour clarifier le fait que le travail de la Co-écoute n'implique absolument pas qu'on donne des conseils aux client-e-s. Néanmoins, dans certains contextes, vous entendrez ou lirez encore les termes "Co- conseil", "Conseiller" et "Conseillère" parmi les Co-écoutant-e-s de langue française et dans la littérature déjà traduite.


 

Comment vivront les humains du futur ?
Sans détresse, dans l'amour, la joie et la paix ?
Bien sûr, mais la bonne volonté mystique
Ne suffit pas. Nous avons à apprendre
Nombre de détails pratiques. Nous devons répartir
Le travail entre nous de façon valorisante,
Autoriser, encourager chacun-e à grandir,
Mais distinguer notre souhait le plus cher du fait
Non encore avéré. Nul-le ne sera opprimé-e
Nul-le ne sera enrôlé-e, mais toutes et tous contribueront, Et faisabilité apportera concrétisation.
Les techniques de communauté que nous façonnons Guideront la grande Communauté à venir.

– Harvey Jackins

Préface à l’édition 2013 du Guide pour les Communautés de Réévaluation par la Co-écoute

Bienvenue dans la vingtième (20ème) édition du Guide pour les Communautés de Réévaluation par la Co-écoute. Cette édition a été révisée et approuvée par la Conférence Mondiale de 2013 qui s'est tenue à Storrs, Connecticut, USA, du 7 au 11 Août 2013.

Ce document régit les activités des Communautés de Réévaluation par la Co-écoute (Voir la Règle M.) Il doit être remis à tou-te-s les Co-écoutant-e-participant-e-s à l’issue d’un cycle de classes de base de Co-écoute.

Nous rencontrons souvent des difficultés à penser de manière rationnelle et à bien fonctionner de manière collective ; par conséquent, nous avons besoin de règles communes. L'objectif du Guide est de fournir des directives pour nos activités et un point de départ pour notre réflexion. Il n'impose pas une manière de gérer chaque situation en Co-écoute. Il nous encourage à utiliser notre expérience pour réfléchir aux situations que nous rencontrons et pas seulement à appliquer les premières idées qui se présentent ou des solutions anciennes.

Le Guide est le plus utile dans les domaines où nous nous débattons avec nos détresses. Il peut constituer une précieuse contradiction à ces détresses. Si nous avons des sentiments concernant telle ou telle directive, nous pouvons employer nos séances à les décharger, puis reconsidérer cette Règle dans le contexte de la situation que nous avons à gérer. Des solutions nouvelles peuvent être employées, mais elles doivent rester compatibles avec l’intention de ce Guide.

Le premier Guide a été adopté lors de la première Conférence Mondiale, en 1972. Il a été mis à jour à chaque Conférence Mondiale tenue depuis. Il représente une partie significative et solidement ancrée de notre fonctionnement. Dix Conférences Préparatoires sont organisées en amont de la Conférence Mondiale. Lors de ces Conférences Préparatoires, des dirigeant-e-s de Co-écoute déchargent et proposent de nouveaux éléments pour le Guide. Ces éléments sont examinés par la Personne de Référence Internationale (PRI), et par un groupe de dirigeant-e-s de Co-écoute, qui font alors des recommandations à la Conférence Mondiale. L’ensemble de la délégation participant à la Conférence Mondiale examine chacune de ces recommandations. Leurs décisions finales sont ensuite incorporées au Guide pour les Communautés de Réévaluation par la Co-écoute.

Le Guide a acquis une plus grande importance dès que la Co-écoute a commencé à se répandre au- delà du groupe fondateur de Seattle. Nous avions besoin d’un consensus pour guider notre dévelop- pement et notre fonctionnement.

L’adhésion à ce Guide est une condition préalable pour participer aux Communautés de Co-écoute. Toute personne dirigeante en Co-écoute doit avoir une bonne connaissance du Guide et encourager son utilisation. Certaines de ces Règles ont force d’exigence.*

Comme la réalité et la manière dont nous l’appréhendons ne cessent d’évoluer, ce Guide ne peut et n’est pas censé couvrir l’ensemble des situations qui peuvent se présenter. Si une situation particulière requiert une adaptation par rapport au Guide, la PRI doit donner son approbation.

Le Guide est le fruit du travail de nombreuses personnes au fil des années. Il a été à maintes reprises reformulé, réorganisé et reformaté pour en faciliter la compréhension et la traduction dans d’autres langues.

La Conférence Mondiale de 2013 a confirmé Tim Jackins en tant que Personne de Référence Internationale, et Diane Shisk en tant que Personne de Référence Internationale Suppléante.

– Tim Jackins


* Tout écart par rapport à ces Règles nécessite l'approbation de la PRI : G.1., H.2., H.3., H.4., K.2., K.4., N., et P.1.


 

Le Guide pour les Communautés de Réévaluation par la Co-écoute sur le site web de la Co-écoute

Le texte intégral (en anglais) du Guide peut être consulté en ligne sur le site web de la Co-écoute www.rc.org soit :

􏰀 En utilisant la case "search" et en y entrant "guidelines+contents" 􏰀 En allant à www.rc.org/publica-tion/guidelines_2013/contents.

Si vous recherchez une Règle spécifique, vous pouvez étendre la recherche en y ajoutant des termes, compulser le sommaire, ou encore de choisir une visualisation par section ou par thème.

Chaque section contient en haut de page un bouton "contents 2013" qui permet de revenir rapidement au sommaire. Le bouton en haut à gauche vous mènera à la section précédente, et le bouton en haut à droite à la section suivante.


 

 SOMMAIRE

A. La Communauté de Réévaluation par la Co-écoute
A.1. Qu'est-ce que la Communauté de Réévaluation par la Co-écoute
A.2. Nature des relations au sein de la Communauté de Co-écoute
A.3. Le programme en un point des Communautés de Co-écoute
A.4. Être membre de la Communauté
A.5. Contenu fondamental des réunions de Co-écoute
A.6. Répandre la pratique et les idées de la Co-écoute au-delà de la Communauté de Co-écoute

B. Communication vers des Co-écoutant-e-s potentiel-le-s
B.1. Méthode fondamentale : le contact individuel
B.2. Choisir de nouveaux-nouvelles Co-écoutant-e-s
B.3. Groupes de soutien et Co-écoutant-e-s potentiel-le-s

C. Classes de Réévaluation par la Co-écoute
C.1. Objectifs des classes de Co-écoute
C.2. Structure des classes de Co-écoute
C.3. Caractère unique et cohérence de la théorie de Co-Écoute
C.4. Classes en ligne

D. Structure et leadership des Communautés de Réévaluation par la Co-écoute
D.1. Structure de la Communauté – Leadership
D.2. Structure de la Communauté – Libération
D.3. Structure de la Communauté – Personne de Référence Internationale, Personne de Référence Internationale Suppléante
D.4. Structure de la Communauté – Organisation au niveau local
D.5. Formation d’un Secteur et choix de la Personne de Référence de Secteur 
D.6. Fonctions de la Personne de Référence de Secteur
D.7. Réunions des membres du Secteur
D.8. Secteurs en difficulté
D.9. Développement de nouveaux Secteurs à partir de Secteurs existants
D.10. Personne de Référence Régionale
D.11. Dirigeant-e-s des groupes de libération et des groupes d'appartenance
D.12. Travail bénévole au service de la Communauté
D.13. Responsabilité du groupe dans la réémergence d’un-e dirigeant-e

E. Prendre des décisions et arriver à des positions correctes
E.1. Arriver à des positions correctes
E.2. Prendre une décision

F. Ateliers de Réévaluation par la Co-écoute
F.1. Ateliers – Généralités
F.2. Ateliers de Classes
F.3. Ateliers de Secteurs
F.4. Ateliers Régionaux
F.5. Ateliers Internationaux
F.6. Ateliers de formateurs-formatrices et de dirigeant-e-s
F.7. Ateliers multi-Régionaux et Internationaux de libération et de groupes d'intérêt commun
F.8. Conférences
F.9. Ateliers coopératifs

G. Critères pour les formateurs-formatrices de Co-écoute
G.1. Accréditation des formateurs-formatrices de Co-écoute
G.2. Critères pour les formateurs-formatrices de Co-écoute
G.3. Ne pas mélanger la Co-écoute avec d’autres théories
G.4. Soutien de la Communauté – Vaincre les automatismes de détresse imposés par la culture

H. Finances de la Communauté de Réévaluation par la Co-écoute
H.1. Classes : Honoraires et bourses
H.2. Classes, groupes de soutien, journées de jeu et réunions de Secteur
H.3. Ateliers de classe et de Secteur et journées entières de jeu
H.4. Ateliers et réunions au niveau Régional ou International
H.5. Classes, séminaires et ateliers de Co-écoute tenus en dehors des Communautés de Co-écoute
H.6. Fonds d'Extension : Communautés hors des États-Unis d'Amérique
H.7. Fonds d'Extension de la Communauté de Co-écoute
H.8. Ateliers financés par le Fonds d’Extension International
H.9. Budget de fonctionnement
H.10. Honoraires des dirigeant-e-s et des organisateurs-organisatrices ; Frais 
H.11. Tarifs proportionnels
H.12. Aide à la Fondation de la Réévaluation pour l'effort d'Extension
H.13. Extension à tous les groupes visés par l’oppression

I. Communiquer la Réévaluation par la Co-écoute hors des Communautés de Réévaluation par la Co-écoute
I.1. Activités en dehors des Communautés Communauté de Co-écoute
I.2. Publicité

J. Traduction des publications et interprétation dans les ateliers
J.1. Traduction des publications
J.2. Publication des traductions
J.3. Interprétation dans les ateliers

K. Publications
K.1. Publications
K.2. Conditions de publication et de reproduction
K.3. Transcriptions et enregistrements audio et vidéo réalisés au cours d’ateliers
K.4. Droits d’auteur concernant les publications
K.5. Préserver la confidentialité en écrivant à propos d’autres personnes

L. Communications électroniques et Internet
L.1. La sécurité sur Internet
L.2. Les sites web de la Co-écoute
L.3. La création de sites web locaux
L.4. L’accès aux sites web
L.5. Les forums électroniques

M. Usage du Guide
M.1. Usage et modification du Guide
M.2. Application du Guide aux nouvelles Communautés 

N. Relations entre membres – Le principe de non-socialisation
N.1. Les relations de Co-écoute
N.2. Organisations en dehors de la Communauté de Co-écoute
N.3. Communications électroniques 

O. Les médicaments psychotropes et Co-écoute
O.1. Médicaments psychotropes et Co-écoute
O.2. Médicaments psychotropes, classes et ateliers de Co-écoute

 P .Attaques, critiques et désaccords
P.1. Gérer les attaques
P.2. Gérer les désaccords, critiques et mécontentements

Notes
I. Les groupes de dirigeant-e-s
II. Auto-évaluation
III. Éviter les structures nationales
IV. Processus de décision
V. Unis pour Éliminer le Racisme (UER)
VI. Formulaires

Objectifs de la Communauté de Réévaluation par la Co-écoute

Glossaire

Annexe

Index

 


 

OBJECTIFS DES COMMUNAUTÉS DE RÉÉVALUATION PAR LA CO-ÉCOUTE

À chaque Conférence Mondiale, la Communauté de Co-écoute définit ses propres objectifs. Ces objectifs sont utiles pour guider notre marche en avant. Ils encouragent également l'action dans des domaines sur lesquels il a été difficile de se focaliser mais qui sont importants pour notre progression hors de la détresse. Nous citons ici d'anciens objectifs car ils nous montrent quelles ont été les étapes précédentes de notre travail.

ADOPTÉ PAR
LA CONFÉRENCE MONDIALE DE 2013

Que les membres de la Communauté de Co-écoute travaillent afin de devenir pleinement conscients de la destruction rapide et incessante de l’environnement vivant de la Terre. Que nous déchargions sur toute détresse nous empêchant de devenir pleinement conscients de cette situation et d’entreprendre les actions nécessaires pour restaurer et préserver notre environnement.

Les détresses ont conduit les gens à s’opprimer les uns les autres et à mettre en œuvre des politiques destructrices envers le monde entier. Une solution complète nécessitera la fin des divisions entre les gens et par conséquent la fin de toutes les oppressions.

La restauration et la préservation de l’environnement doit prendre le pas sur l’existence d’avantages matériels au profit d’un groupe quelconque d’humains. Nous pouvons et devons guérir de toute détresse qui nous conduit à détruire l’environnement dans nos efforts pour échapper aux sentiments incessants d’en vouloir davantage.

ADOPTÉS PAR
LA CONFÉRENCE MONDIALE DE 2005 (Confirmés par les Conférences Mondiales ultérieures)

Que la Communauté de Réévaluation par la Co-écoute et ses membres accentuent leur attention et leurs efforts pour transmettre à une population large et diverse les idées et la pratique de la Réévaluation par la Co-écoute, et pour les aider à devenir membres de la Communauté de Co-écoute.

Que pour poursuivre intelligemment cet objectif, les Co-écoutant-e-s fassent des séances régulières sur les détresses qui interfèrent avec leur pensée et leurs actions dans ce domaine, et que des assemblées, groupes de soutien, ateliers et autres activités soient organisés au niveau des classes, des Secteurs et des Régions pour soutenir les Co-écoutant-e-s dans cet effort.

Qu’une partie de cet objectif consiste pour les Co-écoutant-e-s à travailler sur les détresses qui les retiennent de faire un effort soutenu et réfléchi pour atteindre les personnes avec lesquelles ils/elles ont déjà des relations aimantes et engagées.

ADOPTÉS PAR
LA CONFÉRENCE MONDIALE DE 2001 (Confirmés par les Conférences Mondiales ultérieures)

OBJECTIF 1 :

Que l'élimination du racisme, en particulier du racisme dirigé contre les personnes d'origine africaine, soit activement considérée comme un élément continu et central du travail de la Communauté de Réévaluation par la Co-écoute.

79

OBJECTIF 2 :

Que la Communauté de Réévaluation par la Co-écoute renouvelle et accroisse ses efforts dans le but de rendre la Réévaluation par la Co-écoute et les Communautés de Réévaluation par la Co-écoute accessibles aux jeunes personnes.

OBJECTIF 3 :

Que les membres de la Communauté de Réévaluation par la Co-écoute portent une attention renforcée sur la décharge des détresses qui ont conduit à la dégradation continue de l'environnement terrestre ainsi qu’au découragement vis-à-vis des actions nécessaires à sa restauration.

RANDI FREUNDLICH

 

80

GLOSSAIRE

Le terme "accessibilité" recouvre les dispositions physiques et pratiques qui permettent aux personnes atteintes d'invalidité de participer à un évènement de la manière la plus inclusive possible, et ce raisonnablement étant donné les circonstances.

Une accréditation donne la permission d'enseigner la Co-écoute à la personne qui la reçoit. La demande est examinée, et soit approuvée soit rejetée, par la Personne de Référence de Secteur (PRS), la Personne de Référence Internationale (PRI), et la Personne de Référence Régionale (PRR), là où il en existe une.

Les ateliers coopératifs sont des ateliers placés sous la conduite d'une seule personne dirigeante en ce qui concerne l’atelier dans son ensemble, et où d’autres Co-écoutant-e-s animent des parties de l’atelier ou assistent la personne dirigeante (en tant qu’équipe).

Une assemblée est une réunion d’une demi-journée ou moins sur un sujet spécifique. Elle comprend une présentation de théorie ou un rapport concernant un atelier ou une conférence de Co-écoute et du temps de décharge. Elle peut également inclure un cercle d’ouverture et de clôture, une discussion, et/ou du travail en petits groupes.

Une attaque peut être soit une tentative organisée de perturber le fonctionnement de la Communauté, soit la diffamation d'un individu. Il s'agit d'une attaque quand on tente de rallier les autres à son propre mécontentement vis-à-vis d'un-e Co-écoutant-e ou de la Communauté. Le fait de penser qu'une erreur a été faite, d'être en colère après quelqu'un, de questionner la pensée de quelqu'un ou de défendre un point de vue différent ne constitue pas une attaque. C'est une erreur de critiquer un-e Co-écoutant-e et d'essayer de l'obliger à jouer le rôle d'écoutant-e à propos des problèmes ou mécontentements qui ont surgi, mais ce n'est pas ce qui est entendu ici par le mot "attaque".

Les automatismes de détresse imposés par la culture sont les automatismes associés à la culture d’un groupe.

Le Budget de Fonctionnement du Secteur est un fonds optionnel alimenté et géré par le Secteur. Il est réservé à couvrir des dépenses au niveau local, telles que l’impression et l’expédition d’une lettre d’information, ou l'achat d'articles utiles à la Communauté tels que des tapis de sol, des équipements pour malentendants, ou des vidéos et des CD de Co-écoute. Les sommes collectées proviennent généralement de contributions volontaires ou d’un pourcentage prélevé sur les frais de participation aux classes. La Personne de Référence de Secteur et les dirigeant-e-s du Secteur contrôlent ces fonds.

Une classe en ligne est une classe de Co-écoute à laquelle toute personne participe réguliè- rement sur Internet.

Une Communauté en Développement (précédemment désignée par Secteur non-organisé) est un groupe de Co-écoutant-e-s dans un lieu géographique donné qui travaillent ensemble au développement d’une Communauté de Co-écoute.

La Communauté de Réévaluation par la Co-écoute (Communauté de Co-écoute) est un réseau de personnes qui utilisent la Co-écoute pour recouvrer leur humanité. En deuxième lieu, elle est un réseau de Communautés locales, de groupes et de classes. Elle est également un ensemble de personnes voulant entraîner tous les êtres humains, où

81

qu'ils se trouvent, dans un effort commun pour recouvrer leur intelligence, leur humanité et l'usage de toutes leurs potentialités.

Un comportement compulsif est le fait de céder continuellement aux sentiments restimulés d’un enregistrement de détresse et de remettre son contenu en action.

Un consensus signifie un accord de l'ensemble du groupe. Un consensus pratique est un accord provisoire qui permet au groupe d'aller de l'avant.

Les Coordinateurs-Coordinatrices au niveau local ou Régional de groupes d’apparte- nance particuliers coordonnent des activités qui favorisent le développement de leur groupe au sein de la Communauté.

Un-e dirigeant-e de Co-écoute est un-e Co-écoutant-e qui assume la responsabilité pour que tout fonctionne bien dans la Communauté de Co-écoute en enseignant et en dirigeant des classes de Co-écoute, des groupes de soutien, et/ou des ateliers, et/ou en remplissant la fonction de Personne de Référence.

Une dramatisation est le fait de réactiver un enregistrement de détresse sans le décharger, souvent sans avoir obtenu l’accord d’une personne écoutante.

L’Extension/le Fonds d’Extension est une aide financière à des personnes pour qui les circonstances rendent difficile l’accès à la Co-écoute. Le Fonds d'Extension est notamment constitué du Fonds d'Extension des Secteurs, du Fonds de Service Communautaire et du Fonds d'Extension International (géré par la Fondation de la Réévaluation).

Faire travailler la personne dirigeante correspond au fait de solliciter la pensée et l’attention d’un groupe pour écouter la personne dirigeante de ce groupe en séance.

Favoriser des initiatives signifie créer des conditions telles que davantage de Co-écoutant-e-s organisent des activités et progressent dans leur leadership.

La Fondation de la Réévaluation est une organisation sans but lucratif entièrement distincte de la Communauté de Co-écoute, régie par l’article 501(c)(3) du code des impôts des États-Unis, et placée sous la tutelle de son Comité Directeur. Elle a été fondée en 1972 avec pour objectif d’aider financièrement la dissémination des idées de la Co-écoute, de ses outils, et de ses formations de dirigeant-e-s, en faveur des personnes pour qui les circonstances ne permettent qu’un accès limité à la Co-écoute.

Le Fonds de Service Communautaire soutient le travail continu des Communautés de Co- écoute et est alimenté par les contributions provenant de classes, ateliers, et autres manifestations dans lesquelles la Co-écoute est enseignée, ainsi que par des donations volontaires (non-déductibles des revenus). Ce fonds peut être utilisé pour subventionner la participation à des ateliers ou des classes, rembourser des frais de déplacement pour des ateliers, financer la littérature de Co-écoute, et soutenir le travail administratif des Communautés de Co-écoute, par l’intermédiaire de Personnel Counselors, Inc. Le Fonds de Service Communautaire est géré par Re-evaluation Counseling Community Resources, Inc., et son utilisation est approuvée par la Personne de Référence Internationale.

Le Fonds d’Extension des Secteurs, géré par Re-evaluation Counseling Community Resources, Inc., est constitué de nombreux comptes affectés à des Secteurs organisés ou non. Il est alimenté par les contributions provenant des classes, ateliers, et autres activités

82

organisées des Secteurs, ainsi que par des donations volontaires (non-déductibles des revenus). L’utilisation des sommes déposées sur un compte dans le Fonds d’Extension des Secteurs doit être approuvée par la Personne de Référence de Secteur ou une personne désignée comme responsable dans les Communautés en Développement. Ces sommes sont utilisées pour payer la participation à des ateliers ou des frais de transport, ou les deux.. Lorsque les divisions nationales rendent les transferts de fonds trop difficiles, le Fonds d’Extension des Secteurs est parfois géré localement (avec l’accord de la Personne de Référence Internationale).

Le Fonds des Publications de Rational Island apporte à Rational Island Publishers les ressources nécessaires pour produire toutes les publications des Communautés de Réévaluation par la Co-écoute.

Tout écart par rapport à une Règle ayant force d’exigence requiert l’accord de la Personne de Référence Internationale.

Une formatrice ou un formateur de Co-écoute est un-e dirigeant-e de Co-écoute titulaire d’une accréditation pour enseigner la Co-écoute.

Une grille de tarifs propose une gamme d’honoraires dans laquelle la personne participante choisit le montant à payer, généralement sur la base de ses revenus. La personne formatrice fixe la grille pour sa classe ; la grille de tarifs d’un atelier est fixée par la personne organisatrice de l’atelier, en consultation avec la Personne de Référence Régionale du lieu de l’atelier.

Un groupe de soutien est un groupe de trois à huit personnes qui s’écoutent à tour de rôle et s’encouragent mutuellement à la décharge. Le groupe peut être formé sur la base d’un point commun spécifique (personnes d’origine Africaine, femmes, jeunes personnes, etc.), ou d’un intérêt commun pour une question particulière (changement dans l’éducation, environnement, etc.), ou sur toute autre base.

Un groupe de travail ou une commission est un groupe de personnes qui font plus que pratiquer ou apprendre la Co-écoute ensemble ; par exemple, des personnes travaillant au développement d’une Communauté de Co-écoute, ou un groupe de femmes dirigeantes.

Les groupes visés par l’oppression sont des groupes de personnes précédemment désignés par "groupes opprimés".

Le Guide est un ensemble de règles acceptées par tous les membres de la Communauté de Co-écoute.

Le terme "humanité" englobe ce que notre théorie et notre pratique montrent être la vraie nature des humains lorsqu’ils ne sont pas sous l’effet d’enregistrements de détresse. Cela inclue l’usage de notre intelligence flexible, de notre capacité de connexion et d’attention, de coopération et de joie de vivre.

L’intelligence est la capacité d'élaborer une réponse nouvelle, flexible et créative s’adaptant à toute nouvelle situation. Les expériences de détresse non déchargées interfèrent avec cette capacité.

Un intervenant familial chevronné est un-e dirigeant-e de la Réévaluation par la Co-écoute qui a reçu une formation pour diriger le travail en milieu familial ainsi que l’autorisation

83

de diriger ce type de travail de la part de la Personne de Référence Internationale de Commonalité pour le Travail Familial.

Les jeunes personnes sont définies comme étant celles âgées de 21 ans au plus.

Une journée de jeu ou classe familiale est une occasion de Co-écoute dans laquelle des adultes chevronnés et des parents coopératifs jouent avec des jeunes personnes à la manière choisie par les jeunes personnes et selon leurs directives, et en suivant le leadership d’un intervenant familial chevronné. La journée de jeu doit comporter des mini-séances et/ou des groupes de soutien pour les adultes et peut inclure un cercle de présentation, un exposé de la théorie, du temps particulier, et un cercle de fermeture. Le jeu offre souvent aux jeunes personnes des occasions de décharger, et ces séances sont encouragées par les adultes. Si la journée de jeu ou la classe familiale dure moins de quatre heures, les finances seront traitées comme celles d’une classe ; dans le cas contraire, elles seront traitées comme celles d’un atelier.

La libération est le programme et le processus consistant à se libérer soi-même de l’oppression, ainsi que son groupe d’appartenance.

Un médicament est une substance qui traite, prévient, ou soulage les symptômes ou les causes d'une maladie ou d'une condition médicale.

Les médicaments psychotropes sont des substances prescrites par un-e psychiatre ou un membre du corps médical pour "traiter" ce que ces professionnels appellent une "maladie mentale" ou des problèmes tels que l'insomnie, la tension, le stress, des sentiments de découragement et de passivité, l’anxiété, la peine, les comportements perturbateurs, ainsi de suite. Ils comprennent des substances comme la Ritaline qui sont très couramment prescrites aux jeunes personnes et à d’autres pour leur imposer conformité et passivité.

Un membre de la Communauté de Co-écoute est un-e Co-écoutant-e qui assume la respon- sabilité d'aider au fonctionnement de la Communauté – en participant et en contribuant aux activités de Co-écoute, en soutenant les dirigeant-e-s, et en aidant au travail de la Communauté.

L’oppression est le mauvais traitement systématique d'un groupe de personnes par la société ou par un autre groupe de personnes qui agissent en tant qu’agents pour le compte de la société, ce mauvais traitement étant encouragé et imposé par la société et la culture.

L'oppression linguistique est l'oppression subie par un groupe de population qui parle une autre langue que la langue dominante de la communauté dans laquelle il vit et dont la langue est par conséquent considérée comme moins importante ou inférieure à la langue dominante. De plus, l’anglais est devenu la langue dominante au niveau mondial si bien que les pratiquants de toutes les autres langues ressentent l’oppression linguistique.

Une Personne de Référence est un-e Co-écoutant-e dont le rôle est d’exercer du discerne- ment vis-à-vis de son groupe d’appartenance, d’une façon cohérente avec la théorie de la Co-écoute et avec le Guide. Elle peut être consultée par les membres de ce groupe sur les questions touchant à la théorie et à la pratique de la Co-écoute.

La Personne de Référence de Secteur (PRS) supervise et pense au Secteur dans son ensemble. Elle développe et soutient le groupe de dirigeant-e-s au sein du Secteur. Elle

84

juge quelles sont les activités cohérentes avec la théorie et la politique générale de la Co- écoute.

La Personne de Référence de Secteur Suppléante (PRSS) est quelqu'un qui prendra immédiatement en charge toutes les responsabilités de la Personne de Référence de Secteur dans le cas où celle-ci ne peut pas continuer à les assumer. La PRSS peut prendre en charge d’autres activités en relation avec la PRS et le Secteur, mais celles-ci sont optionnelles.

La Personne de Référence Internationale (PRI) détermine et coordonne les actions et la politique générale au niveau International.

Une Personne de Référence Internationale de Commonalité (PRIC) représente les individus qui ont choisi d’aborder ensemble une question particulière. Elle représente les intérêts de son groupe d’appartenance au sein de la Communauté Internationale de Co- écoute et agit en tant que déléguée de la Personne de Référence Internationale pour le leadership de ce groupe. La PRIC propose et développe des politiques, des publications, des ateliers, et des conférences dans le cadre des intérêts particuliers de ce groupe à la fois au sein et en dehors des Communautés de Co-écoute.

Une Personne de Référence Internationale de Libération (PRIL) représente les intérêts de son groupe d’appartenance au sein de la Communauté Internationale de Co-écoute et agit en tant que déléguée de la Personne de Référence Internationale pour le leadership de ce groupe. La PRIL propose et développe des politiques de libération, des publications, des ateliers, et des conférences dans le cadre des intérêts particuliers de ce groupe à la fois au sein et en dehors des Communautés de Co-écoute.

La Personne de Référence Internationale Suppléante (PRIS) est quelqu'un qui prendra immédiatement en charge toutes les responsabilités de la Personne de Référence Internationale dans le cas où celle-ci ne peut pas continuer à les assumer.

Une Personne de Référence Régionale (PRR) est désignée par la Personne de Référence Internationale (PRI) et rend compte de ses activités à cette dernière. Elle agit en tant que déléguée de la PRI dans le domaine du développement et du soutien des dirigeant-e-s. Une PRR occupe son poste à la discrétion de la PRI, en concertation avec l'ensemble des dirigeant-e-s de la Région. La responsabilité première de la PRR est la réémergence continue des formateurs-formatrices et des dirigeant-e-s actuel-le-s et futur-e-s dans la Région.

Les politiques représentent des guides et des accords pour aider un groupe de gens à agir ensemble en coopérant et en se soutenant mutuellement. Elles peuvent promouvoir la décharge et clarifier la pensée. Les politiques représentent le meilleur de notre pensée à ce jour, et sont donc toujours sujettes à révision. Une politique est constituée par (1) des propositions concernant l'application de la théorie, (2) des recommandations issues de l'expérience à propos d'une telle application, et (3) des structures pour la mise en pratique de cette application Il existe deux formes de politique dans la Communauté de Co- écoute : (1) les politiques générales de la Communauté, y compris celles entérinées par la Conférence Mondiale ou par une réunion de Secteur, et (2) les politiques représentant le meilleur de la pensée d'un groupe donné (déclarations provisoires de politique de libération).

85

Une politique provisoire de libération est une déclaration représentant le meilleur de la pensée d'un groupe donné concernant sa libération vis-à-vis de l’oppression, comprenant notamment des suggestions pour parvenir à cette libération. Une telle politique provisoire n’est contraignante pour personne, et n’a pas pour vocation de dire aux gens ce qu’ils doivent penser ou faire. Au lieu de cela, elle est destinée à être utilisée pour stimuler la discussion et la décharge. Toutes les politiques de libération de la Co-écoute sont considérées comme provisoires et seront amendées à mesure que les gens recouvrent la capacité de penser plus clairement à la libération de leur groupe.

L’usage de la pornographie est défini comme la recherche de matériaux écrits, audio, ou visuels dont l’intention est de restimuler des sensations sexuelles. La pornographie est une exploitation sexuelle, principalement des femmes et des jeunes personnes, et se situe dans un contexte de sexisme et de domination masculine. Racisme et classisme jouent des rôles-clé dans les manières dont chaque personne est exploitée et opprimée par la pornographie. Bien que la pornographie soit en premier lieu orientée vers les hommes, de plus en plus les femmes sont ciblées en tant que consommatrices de pornographie par une industrie de la pornographie hautement lucrative, centrée sur la manipulation des détresses liées au sexe et à la domination masculine.

Re-evaluation Counseling Community Resources, Inc. (RCCR) est le bureau interna- tional de la Réévaluation par la Co-écoute localisé à Seattle, Washington, USA.

La Réévaluation par la Co-écoute (Co-écoute) consiste en une théorie et une pratique bien définies. Elle consiste, en partie, pour des personnes à s’écouter à tour de rôle en s’autorisant et en s’encourageant les unes les autres à décharger les émotions, ce qui leur permet d’effacer les effets de blessures passées et d’avoir à nouveau une pensée claire.

Une réunion de parrainage est une introduction à la Co-écoute dans laquelle chaque Co- écoutant-e amène une personne non Co-écoutante.

Nous entendons par sites de réseaux sociaux tous les sites sur lesquels le contenu en ligne est généralement accessible à un large public, par opposition aux sites servant principale- ment à des contacts individuels ou au sein d’un groupe de personnes bien ciblées.

Les substances altérant le cerveau sont celles qui agissent sur le système nerveux central et interfèrent avec le processus de la pensée et/ou la décharge et avec le processus de réévaluation.

Le tarif d'équilibre est le coût réel estimé d'un atelier par personne. Il peut être calculé en divisant le coût total attendu (y compris les 10% du revenu total payables au Fonds de Service Communautaire) par le nombre attendu de participant-e-s.

La théorie de la Co-écoute représente la somme des informations issues de l'expérience des Co-écoutant-e-s. Une bonne théorie rend possible la mise en relation de nos expériences individuelles avec des expériences déjà vécues et avec les conclusions qui en ont été tirées. La théorie de Co-écoute guide la pratique de la Co-écoute. Le développement et l'utilisation de la théorie peuvent aider à mettre en lumière des contradictions existant dans notre pratique et permettent de faire progresser nos connaissances.

Végélien est un terme inventé par la Co-écoute pour désigner l'un quelconque parmi les nombreux groupes d’appartenance – femmes, gays, jeunes personnes, aîné-e-s, personnes invalides, personnes visées par le racisme, etc.

86

 

87

BRIAN LAVENDEL

 

88

ELLIE PUTNAM

ANNEXE

Exemples de Formulaires Comptables pour les Ateliers

également disponibles sur le site web de la Co-écoute

www.rc.org/page/forms/index

89

EXEMPLE DE FORMULAIRE 110 :
Compte-rendu Financier d'Atelier Atelier Local ou de Secteur

À compléter par l'Organisateur-Organisatrice 􏰁 Pour plus d'informations, se rapporter aux chapitres Finances du Guide pour les Communautés de Co-écoute (H.3., H.6., H.7.). 􏰁 Formulaire 110 – pour les Secteurs et les Communautés en Développement en dehors des USA dont les fonds d'extension sont gérés localement.

Le règlement peut être effectué par chèque de banque en dollars US ou par chèque personnel dans la monnaie du pays. Nous contacter si un règlement par transfert électronique est préféré. Veuillez vous efforcer de faire le bilan comptable de l'atelier

et d'envoyer le règlement dans les 30 jours qui suivent l'atelier. Adresser le tout à :

Re-evaluation Counseling Community Resources, Inc. 􏰁 719 Second Ave. N., Seattle, WA 98109 USA Tél : +1-206-284-0311 􏰁 Fax : +1-206-284-8429 􏰁 Mèl : rcoffice@rc.org

En dehors des USA – Formulaire 110

   

90

EXEMPLE DE FORMULAIRE 210 :
Compte-rendu Financier d'Atelier Atelier Local ou de Secteur

À compléter par l'Organisateur-Organisatrice 􏰁 Pour plus d'informations, se rapporter aux chapitres Finances du Guide pour les Communautés de Co-écoute (H.3., H.6., H.7.). 􏰁 Formulaire 210 – pour les Secteurs et les Communautés en Développement en dehors des USA dont les fonds d'extension sont gérés à Seattle, USA

Le règlement peut être effectué par chèque de banque en dollars US ou par chèque personnel dans la monnaie du pays Nous contacter si un règlement par transfert électronique est préféré. Veuillez vous efforcer de faire le bilan comptable de l'atelier et d'envoyer le règlement dans les 30 jours qui suivent l'atelier. Adresser le tout à :

Re-evaluation Counseling Community Resources, Inc. 􏰁 719 Second Ave. N., Seattle, WA 98109 USA Tél : +1-206-284-0311 􏰁 Fax : +1-206-284-8429 􏰁 Mèl : rcoffice@rc.org

En dehors des USA – Formulaire 210

   

91

EXEMPLE DE FORMULAIRE 400 :
Compte-rendu Financier d'Atelier Atelier Régional ou International

À compléter par l'Organisateur-Organisatrice 􏰁 Pour plus d'informations, se rapporter aux chapitres Finances du Guide pour les Communautés de Co-écoute (H.4.). 􏰁 À utiliser pour les assemblées Régionales et les Ateliers Régionaux/Internationaux.

Adresser le chèque pour Re-evaluation Counseling et le chèque pour Rational Island Publsihers avec une copie de ce formulaire à l'adresse ci-dessous.
Veuillez vous efforcer de faire le bilan comptable de l'atelier et d'envoyer le règlement dans les 30 jours qui suivent l'atelier.

Re-evaluation Counseling Community Resources, Inc. 􏰁 719 Second Ave. N., Seattle, WA 98109 USA Tél : +1-206-284-0311 􏰁 Fax : +1-206-284-8429 􏰁 Mèl : rcoffice@rc.org

En dehors des USA – Formulaire 400

 

92

Index

AFO

Accessibilité 8, 28 Accréditation(s) 12, 15-15, 20, 34-

35, 63

Assemblée(s) 4, 10, 39-44, 46, 78

Atelier(s) 3-5, 10-11, 13-14, 17, 20-22, 25, 27-32, 39, 41-45, 47- 48, 50, 55, 57, 59, 71-72, 76, 78

Atelier(s) familial/aux 28, 46 Atelier(s) de Secteur 17, 30, 41, 44 Atelier(s) International/aux 17,

28, 30-31, 43
Atelier(s) Régional/aux 17, 20, 28,

30, 43
Attaque(s) 71-73 Auto-évaluation 18, 31-32, 75 Automatismes culturels 37-38

B

Bourse(s) 38
Budget de Fonctionnement 17,

22, 45-46, 49

C

Classe(s) 1, 3-12, 15-18, 22, 27-30, 34-41, 43-45, 47, 51, 54, 58, 60, 62, 64, 67, 70, 75, 78

Collecte de fonds 48
Commérages 71-72 Communauté(s) 1-9, 11-14, 16-23,

25, 27-32, 34-49, 51, 54-55, 58-

59, 62-69, 72, 74, 75-76, 78-79 Communications électroniques

57-60 Coordinateur(s)-Coordinatrice(s)

12-13, 21-22, 53-54

D

Dirigeant-e(s) 2-3, 12-25, 28-32, 36, 42, 44, 46-47, 49, 53-54, 56, 58-60, 62, 64, 66-67, 72, 74-75

E

Extension/Fonds d'Extension 12- 13, 15, 17, 20, 29, 38-49

Finances 38, 45
Fondation de la Réévaluation 17,

22, 45, 47-49
Fonds d’Extension des Secteurs

17, 39-42, 44
Fonds de Service Communautaire

22, 39-45, 49
Fonds des Publications 43-44, 47 Formateur(s)-Formatrice(s) 9-10,

12-13, 15-18, 20, 27-31, 34-40,

46, 63-64, 66, 70, 72 Frais de participation 49

G

Groupe(s) de soutien 3-4, 7, 10, 13, 15, 21, 39-41, 44

H

Honoraires 28, 38-40, 46-47

I

Interprétation 29, 53-54 Interprétation en langue des

signes 8, 28, 54 Invalidité(s) 11, 39

J

Jeune(s) personne(s) 4-5, 7, 28-29, 36, 39, 62, 65, 69-70, 79

L

Leadership 12, 14, 16, 18-22, 29- 30, 32, 36, 64, 74, 76

Libération 2, 9, 12-14, 21, 29-31, 36, 44, 49, 54, 60

M

Médicaments psychotropes 10, 35, 37, 69-71

Membre(s) de la Communauté 1- 4, 9, 11, 18-19, 27, 44, 49, 59, 62, 64, 78-79

N

Non-socialisation 10, 64, 66-67

Oppression(s) 2, 4, 6, 9, 12-13, 30 35-39, 49, 53-54, 65, 69-70, 74- 75, 78

Organisateur(s)-Organisatrice(s) 28, 41-42, 45-47, 54, 74

P

Personne de Référence Interna- tionale 11, 14, 21, 27-28, 31, 34, 41-44, 46, 51, 53, 55, 58, 62, 67

__ de Secteur 10, 12, 15-16, 28, 34, 46, 51, 55, 58

__ Internationale de Commona- lité 21, 31, 46

__ Internationale de Libération 11-13, 21, 28, 31, 46, 48

__ Régionale 4, 10, 12, 20, 28, 34, 46, 51, 55, 58, 64, 71, 74

Politique(s) 8, 14-23, 25-27, 31, 35 39, 48, 55, 67-72

Publications 3, 13, 17, 21, 25, 51, 53-56, 58, 60

Publicité 51

R

Racisme 4, 37, 39-43, 63, 67-70, 76-78

Région(s) 10-11, 19-20, 27, 30-31, 39-41, 47, 58-59, 74-76, 78

Réseaux sociaux 67-68

S

Secteur(s) 10-12, 15-22, 27-28, 30, 34, 38-46, 49, 55, 58-59, 74, 78

Sites web 51, 57-59 Subvention(s) 8, 22, 28, 46-49

T

Théorie 1-5, 8-13, 16, 25, 27, 35- 37, 39, 51-55, 58-60, 62-63, 69

Traduction(s) 53-54, 58, 63 Transcription(s) 56

V

Végélien(s) 3, 13-14, 16, 74

 

93

Publications de la Réévaluation par la Co-écoute Ouvrages (en Anglais) –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

The Human Side of Human Beings Fundamentals of Co-Counseling Manual The Human Situation
The Upward Trend
The Benign Reality
The Reclaiming of Power
The Rest of Our Lives
The Longer View
Start Over Every Morning
A Better World
The Kind, Friendly Universe
An Unbounded Future

The List
Rough Notes from Calvinwood I Rough Notes from Buck Creek I Rough Notes from Liberation I & II A New Kind of Communicator Counselor’s and Client’s Notebooks The Meaningful Holiday (poèmes) Zest is Best (poèmes)
"Quotes"
Harvey Jackins Memorial

Fascicules par Harvey Jackins (en Anglais) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

The Art of Listening
Co-Counseling for Married Couples
The Communication of Important Ideas
The Complete Appreciation of Oneself
The Distinctive Characteristics of Re-evaluation

Counseling
The Enjoyment of Leadership
The Flexible Human in the Rigid Society The Good and the Great in Art
How "Re-evaluation Counseling" Began The Human Male—A Men’s

Is Death Necessary?
Letter to a Respected Psychiatrist
The Logic of Being Completely Logical Logical Thinking About a Future Society The Nature of the Learning Process
The Necessity of Long Range Goals
A Rational Theory of Sexuality
The Uses of Beauty and Order
Where Did God Come From?
Who’s in Charge?

Liberation Draft Policy
Autres fascicules (en Anglais) –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Aboriginal Australians Healing the Hurts of Racism Accommodating Disability
All the Time in the World
Competition—An Inhuman Activity

Counseling on Early Sexual Memories
Creating a Just World : Leadership for the Twenty-

First Century Family Work

Guidelines for the Re-evaluation Counseling Communities

How Parents Can Counsel Their Children
How to Begin "Re-evaluation Counseling"
How to Give Children an Emotional Head Start Internalized Racism
An Introduction to Co-Counseling
Irish Liberation Policy
The Liberation of Asians: Thinking About Asian

Oppression and Liberation for People of Asian

Heritage Living Outside of Asia The Liberation of Men
Listening Effectively to Children Permit Their Flourishing

The Postulates of Re-evaluation Counseling Re-evaluation Counseling: A "Culturally Competent"

Model for Social Liberation
Understanding and Supporting Young People
United To End Racism and the United Nations World

Conference Against Racism, Durban, South Africa,

August 2001
We Who Were Raised Poor: Ending the Oppression

of Classism
What’s Wrong with the "Mental Health" System and

What Can Be Done About It
Why Lead in RC
Working Together to End Racism: Healing from the

Damage Caused by Racism

Certaines de ces publications sont disponibles en Acholi/Luo, Afrikaans, Allemand, Amharique, Arabe, Bengali, Chinois, Croate, Danois, Espagnol, Esperanto, Farsi, Finnois, Français, Grec, Hébreu, Hongrois, Indonésien, Italien, Japonais, Kannada, Kiswahili, Lituanien, Malais, Marathi, Néerlandais, Norvégien, Philippin, Polonais, Portugais, Roumain, Russe, Sami, Shona, Slovaque, Suédois, Tamil, Tchèque, et Telugu.

94

Revues (en Anglais) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Black Re-emergence – pour les personnes intéressées par la libération des Noirs
The Caring Parent – pour les personnes intéressées par la parentalité
Catholic Journal – pour les personnes intéressées par la libération des Catholiques Classroom – sur la théorie et la pratique de l’apprentissage et le changement dans l’éducation Colleague – pour la communication entre enseignant-e-s universitaires

Coming Home – pour la communication entre personnes de la classe possédante et leurs alliés Complete Elegance – pour la communication entre les personnes invalides et leurs alliés Creativity – sur l’art et les artistes et la Réévaluation par la Co-écoute
Heritage – pour l’échange d’informations sur la Co-écoute dans les cultures amérindiennes Men – pour la communication entre les hommes et leurs alliés

Older and Bolder – pour la communication entre les aîné-e-s et leurs alliés
Our Asian Inheritance – pour la communication entre personnes d’origine asiatique et leurs alliés
Our True Selves – pour la communication entre personnes de la classe moyenne et leurs alliés
Peace – pour les activistes de la paix et du désarmement
Pensamientos – pour la communication entre personnes d’origine chicana et leurs alliés
Present Time – pour tous et toutes ; tout sur la Réévaluation par la Co-écoute
Raised-Poor Journal – pour la communication entre personnes élevées dans la pauvreté et leurs alliés The RC Teacher – pour les personnes intéressées par la théorie et la pratique de l’enseignement de la Co-

écoute
Recovery and Re-emergence – pour les personnes intéressées par les questions de "santé mentale" Ruah Hadashah – pour les personnes intéressées par la libération des Juifs
Seeds and Crystals – pour les poètes et les amateurs de poésie
Side by Side – pour les personnes intéressées par la libération des Gays/Lesbiennes/Bisexuel-le-s Sisters – pour les personnes intéressées par la libération des femmes
Songs on Our Way Out – chansons originales avec un contenu Co-écoute
Sustaining All Life – pour les personnes intéressées par la protection de l’environnement
Well-Being – pour l’échange d’informations et d’idées concernant la santé
Wide World Changing – pour les personnes intéressées par le changement social
Working For A Living – pour les personnes intéressées par les questions concernant la classe ouvrière Young and Powerful – pour les jeunes personnes et les jeunes adultes et les personnes intéressées par leur

libération

Cassettes audio, CD, Vidéocassettes et DVD sont également disponibles.

Pour obtenir la liste des prix et commander, veuillez contacter :

RATIONAL ISLAND PUBLISHERS
719 2ND AVE. N.
SEATTLE, WASHINGTON 98109, USA
Tél. : +1-206-284-0311
􏰀 Fax : +1-206-284-8429 􏰀 Mèl : litsales@rc.org Web : www.rationalisland.com

 

95

DIANE SHISK

Ouvrages (en Français) ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Le côté humain des êtres humains Le courant ascendant
Manuel de base de la Co-écoute

Fascicules (en Français) –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

À l'écoute des enfants
Ce qui ne va pas dans le système de la "santé mentale" et comment y remédier
Comment débuter la "Réévaluation par la Co-écoute"
Comment donner aux enfants un bon départ affectif
Comment la "Réévaluation par la Co-écoute" a commencé
Comprendre et soutenir les jeunes personnes
Guide pour les Communautés de Réévaluation par la Co-écoute (Édition 2013)
Humain au masculin
La Co-écoute appliquée aux souvenirs sexuels précoces
La Co-écoute pour les couples mariés
La compétition – une activité inhumaine
La nécessité de fixer des objectifs à long terme
L'art de l'écoute
Le processus d'apprentissage
Les engagements – The Commitments
Les enseignants ont des sentiments : Que pouvons-nous y faire ?
L'histoire vraie de mes seize dernières années, ou la réalité de la vie d'un homme "gai"
Ordre et beauté : de leur utilité
Pas de limites – La libération des femmes
Politique et théorie : La libération des Juifs – Déclaration politique pour la libération des Juifs Propositions revues pour l'établissement d'une politique des femmes
Qu’est-ce que le leadership ?
Travailler ensemble pour éliminer le racisme
Un nouveau type de communicateur
Une introduction à la Co-écoute
Voulez-vous sortir de votre détresse ? Un plan simple mais efficace pour la réémergence

 

Pour obtenir la liste des prix et commander, veuillez contacter :

RÉÉVALUATION PAR LA CO-ÉCOUTE 52 RUE DES AULNES
92330 SCEAUX
Mèl : litt.co-ecoute@wanadoo.fr

Copyright © January 2014 by Rational Island Publishers. All rights reserved. No part of this pamphlet may be used or reproduced in any manner whatsoever without written permission except in the case of brief quotations embodied in critical articles or reviews.

Guide pour les Communautés de Réévaluation par la Co-écoute

Traduction française par Frédérique Braguier, Régis Courtin, John Mullen et Jos Sjollema

Copyright © Janvier 2014 par Rational Island Publishers. Tous droits réservés. Toute utilisation ou reproduction même partielle de ce fascicule est interdite sans autorisation écrite préalable, excepté dans le cas de courtes citations au sein d'articles ou de revues critiques.

Pour toute information, contacter :

Rational Island Publishers 719 Second Avenue North Seattle, Washington 98109, USA

ou

Réévaluation par la Co-écoute 52 rue des Aulnes 92330 Sceaux

ISBN : 978-1-58429-171-8 8€

RÉGIS COURTIN

Rational Island Publishers

French translation by Frédérique Braguier, Régis Courtin, John Mullen, and Jos Sjollema


Last modified: 2017-10-08 14:54:14-07