News flash

🌻  WEBINARS  🌻

Moving Forward from the World Conference
led by Tim Jackins
February 5

Threats from Nuclear Weapons
led by Julian Weissglass
February 11

Unified Goal on the Climate
led by Diane Shisk
& Janet Kabue
March 4 or 5

D.13. RESPONSABILITÉ DU GROUPE
DANS LA RÉÉMERGENCE D’UN-E DIRIGEANT-E

Bien que chaque dirigeant-e soit responsable de sa propre réémergence, d'un autre point de vue, tout groupe continu de Co-écoutant-e-s au sein de nos Communautés est encouragé à prendre la responsabilité de l'écoute et de la réémergence de la personne qui le dirige.

Occasionnellement, à l'initiative du groupe ou de la personne qui le dirige, une réunion spéciale du groupe sera organisée pour écouter la personne dirigeante en séance.

La personne dirigeante s'adresse au groupe en tant que personne écoutée, en décrivant du mieux qu’elle le peut ses difficultés et ses besoins, l'aide qu'elle attend, et en répondant aux questions du groupe.

La personne dirigeante se retire du groupe et pendant son absence, le groupe discute de la situation, fait des mini-séances s'il y a lieu et met au point une manière possible d'aider la personne dirigeante. Le groupe peut éventuellement désigner une personne qui sera son écoutant-e, celles qui soutiendront celle-ci, et déterminer l’attitude appropriée du groupe, etc.

La personne dirigeante est alors rappelée dans le groupe et on applique le programme mis au point pour la faire travailler. Si cela réussit, on désigne des personnes pour poursuivre ce travail.

Si cela échoue, les étapes précédentes seront répétées, immédiatement ou à l’occasion de réunions ultérieures, jusqu’à ce que cela réussisse.

Les séances d’écoute de la personne dirigeante dans les ateliers ne doivent pas avoir lieu durant les réunions programmées. La participation y est optionnelle.

RAISON

Ces procédures aident le groupe à maintenir la relation égalitaire en tant qu’écoutant-e-s et permettent aux personnes dirigeantes de recevoir une écoute efficace (Voir la Règle A.A.).

Les dirigeant-e-s d’atelier sont rémunéré-e-s par les participants à l’atelier. Il peut s’avérer utile pour tout le monde de donner des séances à la personne dirigeante pendant un atelier. Toutefois, faire ces séances pendant les réunions programmées peut entrer en conflit avec le travail de la personne dirigeante, et peut résulter en une tendance inconsciente à utiliser l’attention du groupe pour un gain personnel.


Last modified: 2019-05-02 14:41:35+00