News flash

World Conference Literature Sale           August 7 to 21

How to Fundraise: Webinar Sunday, August 7

SAL Fundraiser: Webinar Sunday, August 28

RC Webinars listings through December 2022

New Online Workshop Guidelines Modifications


 

Projet de programme sur le changement climatique
pour les Communautés de Co-écoute

(Version courte - Voir la version complète sur rc.org/climatechangedraft)

Une vaste accumulation de données indique clairement que, pour éviter des conséquences catastrophiques, nous devons agir rapidement afin de limiter l'augmentation de la température moyenne globale à moins de 1,5°C d'ici 2030. Une hausse de température supérieure à cette limite endommagerait et déstabiliserait les systèmes naturels de la planète et aurait des effets dévastateurs sur l'environnement, l'agriculture, l'ensemble des êtres humains et le monde du vivant. Pour éviter cela, nous devons rapidement et considérablement réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et augmenter le captage et le stockage du carbone.

Nos systèmes économiques, avec leurs motivations intrinsèques pour le profit sans tenir compte des dommages causés, se sont révélés être incompatibles avec une société écologiquement durable. Pour sauver l'environnement, nous devons changer fondamentalement ces systèmes et mettre fin à l'oppression et à l'exploitation sur lesquelles ils sont fondés.

Pour ce faire, nous aurons besoin d'un effort mondial coordonné pour réduire les inégalités et créer une économie rationnelle — une économie qui permette à chacun d'avoir une vie de qualité tout en ayant une faible empreinte sur la Terre. Cela nécessitera un mouvement de masse inclusif avec un leadership qui inclut les populations en première ligne (peuples autochtones et tribaux, personnes de la majorité globale, personnes pauvres et travailleuses, les femmes) et les jeunes.

Les populations les plus vulnérables aux phénomènes climatiques extrêmes sont celles qui ont été ciblées par le génocide, l'oppression, l'exploitation et la guerre. Par conséquent, les solutions au changement climatique doivent inclure la pensée et les perspectives de ces personnes.

Ce que nous ferons au cours de la prochaine décennie aura des répercussions importantes sur toutes les générations futures et toutes les espèces. Nous pouvons jouer un rôle important.

Voici les mesures que nous devons prendre.

ÉNERGIE

Nous devons

  • réduire rapidement et radicalement la prospection et la production (y compris par la fracturation) de combustibles fossiles, leur transport et leur consommation et supprimer les subventions qui encouragent leur utilisation ;
  • faire de l'électricité un bien commun pour tous ;
  • réduire la consommation d'énergie au niveau des besoins rationnels et rendre toute utilisation d’énergie plus efficace ;
  • soutenir une transition planifiée et coordonnée vers des énergies renouvelables publiques, en partageant les connaissances et l'expertise techniques en matière d'énergie au niveau mondial ;
  • déclasser les réacteurs nucléaires uniquement lorsqu'ils peuvent être remplacés par des énergies renouvelables, et non par des combustibles fossiles.

DES COMMUNAUTÉS RÉSILIENTES ET DURABLES

Nous devons

  • protéger l'eau de la Terre et l'utiliser pour maintenir toute vie ;
  • rendre les communautés résilientes au changement climatique en fournissant à tous, en particulier aux populations en première ligne et vulnérables (personnes handicapées, enfants, personnes âgées, sans-abri et personnes déplacées, personnes en institution psychiatriques) les ressources dont elles ont besoin pour s'adapter au changement climatique et en réduire les effets (ces ressources comprennent un logement abordable, des soins de santé, une éducation, de bons salaires et avantages sociaux, une formation professionnelle, de la nourriture et de l'eau potable) ;
  • encourager et soutenir les changements de mode de vie et les stratégies "zéro déchet" qui réduisent la consommation — principalement dans les pays riches où la consommation est la plus élevée et le gaspillage le plus important ;
  • mettre fin à la guerre et soutenir la démilitarisation universelle ; utiliser les budgets militaires pour financer la transition vers un avenir énergétique durable, renouvelable et propre.

AGRICULTURE, AUTRES UTILISATIONS DES SOLS ET ALIMENTATION

Nous devons

  • adopter des techniques d'agriculture et d'élevage respectueuses du climat, et des méthodes agro-écologiques (pratiques agricoles, telles que la culture de différents types de plantes ensemble, qui ne nuisent pas aux personnes ou ne sacrifient pas les écosystèmes) qui permettent de stocker le carbone dans le sol et les plantes pérennes, comme les arbres ;
  • dans les pays riches, ramener la consommation de bétail à des niveaux sains et durables et limiter fortement la consommation de biocarburants ;
  • protéger et restaurer les puits de carbone naturels (tels que les océans, les forêts, les tourbières et les zones humides) avec l'engagement et le leadership des populations qui habitent ces lieux ;
  • réduire et composter les déchets alimentaires.

TRANSPORT

Nous devons

  • donner accès à des transports publics généralisés et abordables alimentés par des énergies renouvelables ;
  • réorganiser nos sociétés de manière à ce que les gens vivent et travaillent dans leurs communautés locales et dépendent donc moins des déplacements et du transport maritime.

S'ORGANISER LARGEMENT

Nous devons

  • soutenir la souveraineté des nations autochtones et des peuples tribaux ;
  • soutenir le leadership des populations en première ligne et des jeunes ;
  • bâtir un mouvement mondial pour mettre fin au changement climatique et débarrasser la société de l'exploitation et de l'oppression, en créant un avenir durable et équitable pour tous les humains, qui préserve toute forme de vie et la planète ;
  • s'assurer que les pays riches fournissent des ressources pour des solutions globales au changement climatique et qu'ils donnent aux autres pays l'aide technologique et financière dont ils ont besoin pour des initiatives locales appropriées d’adaptation ;
  • développer des programmes permettant aux gens de réduire leurs émissions personnelles — en particulier dans les pays riches, où les émissions individuelles de gaz à effet de serre sont les plus élevées.

AGIR EN TANT QUE CO-ÉCOUTANT×E×S

En tant que Co-écoutant×e×s, nous pouvons

  • identifier et évacuer les détresses qui nous empêchent de faire face à la situation actuelle et de travailler ensemble avec tout le monde pour mettre en œuvre des solutions — des solutions qui tiennent toujours compte des liens entre le changement climatique, l'oppression et le génocide ;
  • communiquer aux gens partout dans le monde sur le changement climatique — les causes (y compris les enregistrements de détresse humaine), les résultats, l'impact disparate (nettement distinct) sur les communautés en première ligne et les solutions — de manière à les inciter à se joindre aux actions individuelles et collectives ;
    • appliquer et partager largement les outils et les idées de la Co-écoute ;
    • se débarrasser de toutes les inquiétudes et les peurs qui pourraient interférer avec notre pensée et notre action rationnelles, avec notre intégrité et notre courage, au cours des bouleversements sociaux généralisés qui sont probables à mesure que le changement climatique évolue.

 

 


Last modified: 2021-11-15 21:12:43+00